• alixelewis

Votre première fois chez une Maîtresse BDSM

Certains franchiront le pas très tôt à 18 ou 19 ans, j'ai même déjà refusé des mineurs.. D'autres refouleront leurs désirs durant de longues années. Hésitant, et perdant un temps précieux. Je trouve cela triste d'attendre d'avoir plus de 50 ans pour réaliser ses fantasmes. Je comprends qu'il y a plusieurs freins à la réalisation de vos désirs. La peur de l'inconnu tout d'abord. Vous allez vous retrouvez nu dans tout les sens du termes, attaché à une croix de Saint-André face à moi. Vous ne me connaissez pas, je suis une inconnue. Vous allez vous retrouvez livré à une magnifique Dominatrice dans une tenue de latex ou de vinyle sublime et aguichante. Avec mes talons, je dépasse les 1m85. De plus, je suis armée de fouets, cravaches, paddles, roulettes, pinces et pleins d'autres instruments dangereux et effrayant! Vous ne savez même pas à quoi servent certains.


Novice ou expérimenté, il y a de fortes chances pour que la situation vous déstabilise. Vous avez déjà été attaché par une inconnue? Vous serez stressé et effrayé, mais étonnamment, vous en serez tout autant excité! Avant même de commencer, votre cœur battra la chamade.


Mon sourire malicieux aux lèvres sera la dernière chose que vous verrez avant que je ne vous mettes la cagoule. Je vous aveugle afin de vous forcer à vous concentrer sur les autres sensations que la vue. Vous serez d'autant plus perdu, car vous ne saurez pas ce qui vous attends. La seule chose que vous entendrez sera le bruit de mes talons sur le sol et celui de mes instruments. Je profite de ce moment pour vous juger. Votre résistance, qu'est-ce qui vous excite, quelles parties de votre corps sont les plus sensible, ou n’appréciez-vous pas d'être toucher? Nous devons nous accorder comme des instruments de musique. Je vous laisse le temps de vous détendre et de vous concentrer sur ce que je fais. Je commence toujours en douceur, encore plus pour une première fois. J'augmenterai progressivement la dose. Pour que la douleur soit agréable, elle doit être progressive. Mélangée à de la douceur et du plaisir et elle doit être adaptée au niveaux de chacun. Vous ne garderez pas longtemps la cagoule, je sais que vous êtes là aussi pour profiter de la vue...


La suite est différente à chaque fois, je ne prévois jamais le déroulement d'une session avec précision. Je prévois bien sûr des pratiques à l'avance, mais je préfère laisser libre cours à ma créativité et mon envie. Les seules choses qui sont presque sûr, c'est ce que je ne ferai pas. Lorsque qu'une session est définie avec précision à l'avance, cela enlève le naturel. Ça sonne comme un mauvais porno, le déroulement est mécanique. J'ai déjà des soumis qui ont débarqué avec des scénarios de 5 pages recto-verso... C'est parfait pour enlever toute la sensualité et la magie du moment. Lorsque l'on va chez une Domina, c'est pour s'abandonner à elle, se laissez faire. Si vous inversez les rôles, vous passerez à coté d'une véritable expérience de vie. Vous pouvez évidement me demander certaines pratiques ou certaines choses.


Le BDSM a des vertus thérapeutique. Sincèrement, Je le vois chaque jour. Il vous permettra de vous libérer de vos pressions, de vos frustrations et de vos responsabilités. Il vous fera sortir d'un quotidien étouffant. Vous serez dans un autre monde, ou les normes et les codes n'ont rien avoir avec le monde extérieur. La douleur vous permet d'expier vos pêchers. La domination BDSM est bien plus qu'une forme de sexualité. Plus sur à propos


Je suis dominatrice depuis presque 10 ans. J'ai initié de nombreux soumis. J'aime partager ma passion. Je maîtrise mes pratiques avec précisions et finesse. Mais malgré tout, je continue d'apprendre chaque jour et de chacune de mes rencontres.