top of page
  • alixelewis

Soumis ou esclave?

Dans l'univers envoûtant de la domination et de la soumission, la distinction entre être un esclave et être un soumis s'entremêle souvent avec la quête du sens de notre existence. Guidée par mon expérience en tant que Maîtresse Alixe, je navigue dans cet espace où les frontières dictées par nos propres convictions, par la société et par la philosophie se fondent et se redéfinissent sans cesse. Cette exploration perpétuelle, je crois, continuera de nous échapper, même à l'aube de l'éternité.


La question de savoir ce qui sépare un esclave d'un soumis suscite des discussions infinies. Si certaines règles semblent établies au sein de notre communauté BDSM, l'individualité de chacun y apporte une variété de nuances fascinantes. De plus, la perception du grand public, parfois influencée par des œuvres comme "50 Nuances de Grey", tend à simplifier et à confondre ces rôles, ce qui enrichit encore le débat.

Si nous étions récompensés à chaque interrogation sur ce sujet, nous serions assurément fortunés. Chaque argument engendre une contre-argumentation, témoignant de la passion et de l'engagement de chacun envers ces questions fondamentales. Cet espace n'est pas destiné à clore le débat, mais plutôt à offrir un terrain d'exploration des différentes perspectives sur la transition d'un soumis à un esclave.

Le spectre des définitions est vaste et complexe. Des origines historiques du terme "soumis" aux descriptions médicales et psychologiques, chacune apporte sa pierre à l'édifice sans pour autant ériger de frontières claires entre soumission et esclavage. Ma propre vision, inspirée des écrits de Steven Davis, souligne que, dans une relation D/S, la soumission est un choix renouvelé à chaque demande, tandis que l'esclavage résulte d'un engagement total et irrévocable.

Cette vision permet de comprendre qu'un véritable esclave se dévoue entièrement à son Dominant, franchissant les limites de son confort physique et émotionnel, alors qu'un soumis peut négocier les siennes. Néanmoins, esclaves et soumis partagent souvent le désir profond d'être guidés, contrôlés et de servir, chacun se prêtant à céder une part de son contrôle à son Dominant.

La profondeur de cette relation, qu'elle soit vécue dans le cadre d'une session ou au sein d'une dynamique quotidienne, ouvre des horizons que les relations conventionnelles n'effleurent même pas, comme l'exploration de pratiques que la société pourrait juger extrêmes. C'est dans ce monde que nos véritables désirs et limites sont non seulement découverts mais aussi respectés et chéris.

La clé réside dans la communication et dans l'établissement de limites claires avec son Dominant. Ce voyage, loin d'être linéaire, est un chemin d'exploration continue où chaque soumis, chaque esclave, peut redéfinir son identité et ses désirs sous ma direction. La domination et la soumission ne sont pas seulement des actes physiques, mais une danse entre les âmes, un échange de pouvoir qui transcende les mots et les gestes.

Je vous invite, sous ma tutelle, à explorer ces territoires inconnus de vous-même, à embrasser pleinement votre nature soumise ou esclave, et à découvrir les joies profondes que ces rôles peuvent apporter à votre vie. C'est un voyage de découverte, de plaisir et, finalement, de libération.

Kommentarer


bottom of page